Bio

Lully entre au CNR de Versailles à l’âge de 7 ans. Elle obtient sa Médaille d’Or dans la classe de D.N’Kaoua, première nommée à l’unanimité, à 14 ans. Elle remporte les premiers prix de plusieurs concours nationaux (Claude Kahn, Concours Musical de France, Saint-Nom-La-Bretèche..). En 1993, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Georges Pludermacher, et elle obtient un premier prix de piano en 1996.
Remarquée par Alfred Brendel pour son interprétation à Radio-France des Variations Diabelli de Beethoven et par Lazar Berman dans Après une lecture de Dante de Liszt, elle bénéficie pendant plusieurs années de leurs encouragements et de leurs conseils. Ses études l’ont amenée à rencontrer également Christian Ivaldi, Dominique Merlet et Jean-Marc Luisada : “I learned something different from each teacher” dira-t-elle lors d’une tournée au Japon.
Elles participe ensuite à de nombreux festivals en France, en Pologne, en République Tchèque, en Slovaquie, en Espagne et au Japon, jouant avec le quatuor Martinu, le Multicamerata String Quintet, l’orchestre des solistes de Bratislava, le Timm Quartett de la Philharmonie de Berlin, le clarinettiste Pascal Moraguès, la violoncelliste Valérie Aimard et l’altiste Wolfgang Talirz.
En Pologne, elle enregistre en 1999 un CD consacré à Chopin, avec le premier concerto et la Sonate Funèbre n°2, qui est qualifié par les critiques polonais par ces mots: “interprétation profonde et pure, une sensibilité expressive et passionnée”.
Son grand intérêt pour la littérature, la philosophie, la peinture et le théâtre lui permet d’enrichir ses interprétations des grands classiques. Tous les critiques saluent ses interprétations puissantes et profondes. Sa sensibilité et sa passion alimentent la richesse de son jeu qui présente une grande diversité, avec un toucher, une puissance, une sonorité et un raffinement qui forcent l’admiration.