Cette guitare tire son nom du fait qu’elle a été longtemps l’instrument privilégié pour accompagner les artistes de musique folk américaine…

La Guitare folk


 

Cette guitare tire son nom du fait qu’elle a été longtemps l’instrument privilégié pour accompagner les artistes de musique folk américaine.
Le premier modèle de ce type a été conçu par le luthier Martin, en 1898. Elle est équipée de 6 cordes métalliques donnant un volume sonore plus important : 2 cordes en acier pour les aigus (parfois acier traité) et 4 avec une âme (fil principal) acier, filée de métal (différents alliages possibles). Pour résister à la tension plus importante des cordes métalliques, sa forme est moins creusée que celle la guitare classique : c’est la dreadnought. Cela entraîne aussi un barrage différent de la table d’harmonie (le X mis au point par Gibson).

 

Des instruments à 12 cordes (les cordes sont doublées) sont parfois utilisés pour un son plus riche et plus puissant. On trouve des exemples d’utilisation de ces guitares sur les disques d’artistes comme Bob Dylan,Tom Petty ou Paul McCartney. La touche est parfois légèrement bombée. On retrouve des mécaniques à vis sans fin sur la tête, mais contrairement à la guitare classique, l’axe sur lequel s’enroule chaque corde est perpendiculaire à cette dernière. Le manche est généralement divisé en quatorze cases, plus sept cases sur la table d’harmonie, soit au total 21 cases. Enfin, nombre de guitares folk sont munies d’un pan coupé (cutaway) améliorant l’accès aux aigus.

 

Les guitares folk se présentent essentiellement sous 3 formes :

  • la  proche du format « grand concert » classique,
  • la dreadnought traditionnelle,
  • et la jumbo aux rondeurs plus appuyées et au son plus puissant.

Ces guitares sont les instruments de prédilection pour le blues acoustique, la country et bien sûr la musique folk.

 

 

Les vidéos


 

Reprise de Pink Floyd : “Wish you were”

 

Jimi Hendrix : “Hear my train a comin”
joué sur une guitare 12 cordes