Vous trouverez dans cette section des conseils et astuces pour bien entretenir votre guitare.

Entretenir sa guitare

Accessoires pour entretenir votre guitare



 Si une surveillance de la justesse de l’instrument doit être faite d’une manière courante, il y a des choses que l’on doit faire plus ou moins régulièrement. Rappelez-vous une chose néanmoins : les instruments sont fragiles et on a vite fait de leur faire prendre un mauvais coup. Alors, pour les opérations que vous allez réaliser sur votre guitare, prenez soin d’avoir une position stable et de poser votre instrument sur un plan de travail robuste, quitte à la poser sur de la mousse pour lui éviter tout traumatisme. Il va de soit que la fréquence des soins n’est donnée qu’à titre indicatif, elle variera en fonction de la fréquence d’utilisation et le nombre d’heures que vous passerez sur l’instrument. À vous de l’adapter à votre cas.

 

Que faire pour bien entretenir et conserver une guitare ?

En premier lieu, prendre soin des cordes, essuyer la transpiration que certains guitaristes émettent en abondance, sur le manche, le fond, la table, etc. La peau de chamois enlève très bien cette sueur grasse qui ronge le vernis (cette peau devra être nettoyée, lavée de temps en temps). Aucun produit, à notre connaissance, ne permet de décrasser une guitare sans prendre de risques avec le vernis. Le vernis et les produits pour violon n’ont rien de commun avec ceux employés pour les guitares.

II ne faut dont pas employer de térébentine, d’essence minérale, d’alcool, de trichloréthylène, de white spirit, de silicones, etc. Sur les instruments revêtus d’un épais vernis industriel, on peut passer un chiffon propre imbibé d’une légère solution de détergent liquide pour nettoyer manche et parties encrassées (mais attention aux rayures) et essuyer immédiatement.

Quand on voyage avec sa guitare, placer l’instrument dans un coffre de voiture ou même dans l’habitacle, fenêtres fermées, est très dangereux. En été, à l’arrêt, la température monte très vite et gagne l’intérieur de l’étui qui peut rester collé à la guitare si le vernis se ramollit, et altérer les collages. L’effet de serre est à redouter même dans une maison quand le soleil frappe l’étui placé derrière une vitre (on devrait faire des étuis de couleur claire pour repousser la chaleur).

Si la guitare doit aller dans des pays très froids en hiver (États-Unis, Canada, Pays de l’Est), un étui avec une housse isotherme est à recommander, car de grands écarts de température, parfois de l’ordre de 60°, peuvent provoquer une contraction brutale du bois. Si le refroidissement se fait progressivement, le risque est très limité. Évidemment, un étui isotherme est encombrant, mais efficace. Les soutes des avions modernes étant climatisées, on n’observe pas d’accidents fréquents à ce sujet.

 

Resserrage des mécaniques (chevilles)

Lors du changement de cordes et de l’entretien général de la guitare, pensez à resserrer les mécaniques. Utiliser une clef à pipe de 10, la tenir comme un pistolet, pour éviter de serrer trop fort.

Mécaniques sur le manche de guitare

Mécaniques sur le manche de guitare

Contrôle du sillet

Un bref petit contrôle de l’état du sillet : Pincer la 6ème cordes à la 3ème case et vérifier que la corde ne touche pas la 1ère frette, et répéter l’opération sur les autres cordes. Il doit rester quelques dixièmes de millimètres entre la corde et la 1ère frette.

Sillet de guitare folk

Sillet de guitare folk

Entretien de la touche

La touche est la seule partie de la guitare qui n’est pas vernis, donc pas protégé. Il faut donc l’entretenir de temps en temps. Nettoyage de la touche avec une pelote de laine d’acier, que l’on trouve dans les magasins spécialisés dans les métiers du bois, utilisé un aspirateur en même temps pour éviter de respirer les poussières de laine d’acier. Puis huilage de la touche (environ 2 fois par an) avec de l’huile de teck, de paraffine, ou de l’huile de citron appliqué à l’aide d’un coton ou avec de la mèche.

Entretien de la touche de guitare

Entretien de la touche de guitare